Lecture-EcritureNos réalisations

Poèmes 6ème 3

 

Poème sur la mer de Maona

Je suis partie à la mer.
Il y a plein de champs verts.
Je me suis allongée sur la plage,
Où il y a plein de personnes de tout âge.

J’ai dessiné sur une page
Des vagues qui arrivaient sur la plage.
L’ eau de source ce n’est pas amer !
C’est la mer !

Sur la plage il y a beaucoup de soleil,
Attention on peut attraper des coups de soleil.
Dans la mer :
Il y a beaucoup de poissons d’eau de mer.

Dans le sable,
Il a des crabes,
Je suis allée voir mon père,
A la mer,
J’ai mangé des crevettes ,
En voyant des mouettes.

 

La Camargue par Manon Allart
La Camargue est un endroit rêvé
Quand on aime voyager.
Il fait toujours chaud
Et toujours beau.
La Camargue se situe en bord de mer.
On peut y aller avec sa mère.
Malgré les moustiques,
C’est magnifique.
Avec les chevaux,
On fait des balades au bord de l’eau …

La mer d’Apolline
La mer, pour moi, c’est la plage.
J’y vais depuis mon plus jeune âge.
Je nage sous l’eau.
Je vois même l’ancre des bateaux.

Le soleil brille.
Les enfants font un jeu de quilles.
Il est midi.
On peut aller manger des paninis.

L’après-midi,
On nage, on rit.
A la fin de la journée,
On rentre, on a passé une superbe journée !
Apolline

Poème sur Marseille de Naïs

Marseille
Rime avec le soleil.
Cette ville resplendit,
Sous le soleil de midi.

Dans Marseille, il y a un port,
Et ce port vaut de l’or.
On y trouve des milliers de bateaux,
Qui sont attachés au fond de l’eau.

Êtes-vous déjà allé sur la Canebière,
Pour y observer la mer ?
Venez, je vous emmène pêcher,
Par les vagues on se fera éclabousser.

Je vous conseille d’y aller,
Vous allez voir, vous allez rêver.
Vous pourrez aller vous promener
Quand le soleil ira se coucher.
Un endroit féerique par Maona

Je vais vous parler d’un endroit sauvage ,
Beaucoup plus loin que les herbages,
Où la nature est angélique ,
C’est un endroit féerique.
Le vert des alpages à son pied.
Le blanc neigeux a son sommet
Le bleu du ciel pour son reflet,
Ces trois couleurs qui lui sont parées .
Les aigles veillent d’ en haut.
Les truites nagent dans les ruisseaux.
Les chamois règnent en rois,
Les marmottes courent dans les bois .
Tout en haut on peut y voir ,
Ses richesses et son ivoire,
Son immensité, sa fraîcheur,
Sa liberté , sa splendeur .
Ses lacs et ses forêts,
Les animaux dans les prés noyés ,
De soleil et de fraîcheur,
Voilà la forêt sur la montagne.
Poème sur Tahiti par Maona

Tahiti,
C’est le paradis.
Les paysages sont merveilleux,
La mer brille de mille feux

Sur la plage avec un chapeau de paille,
On oublie tout, même le travail.
On porte des colliers de fleurs,
Et le soleil c’est le bonheur !

Venez me rejoindre là bas,
Tout le nuit on dansera.

Petit voyage en Camargue
Quand je me suis rendue en Camargue
Au bord de la plage il y avait des vagues
Je suis allée dormir dans un camping magnifique
Où j’ai pu monter un cheval gigantesque
Et mon frère un poney
Vraiment rêvé

La Mer par Lucien
Tout ce sable se transforme en plage,
Mais la plage, elle a quel âge?

Les requins,
Sont dans la mer,
Comme des pantins,
Dans les courants amers.
Les vagues
Ont une bague,
Qui se pose,
sur une plage rose.
La Camargue
La Camargue est un endroit rêvé
Quand on aime voyager
Il fait toujours chaud
Et toujours beau
La Camargue se situe au bord de la mer
On peut y aller avec sa mère
Malgré les moustiques
C’est magnifique
Avec les chevaux
On fait des balades au bord de l’eau

La montagne par Aurélien
Je suis allé à la forêt.
Il y a un pré.
J’y vais tous les étés
Pour rêver.
J’ai vu un village
Il faisait chaud
Car il était tôt.
J’ai bu de l’eau
Dans un seau.
Et après j’ai bu du champagne
Dans la campagne.
La mer par Aurélien

Je suis allé à la mer.
La mer a un goût a mer.
La mer n’est pas verte.
Il y a une vague
Qui brille comme une bague.
Il y a une page
Sur la plage.
Il y a un animal de mer qui a ton âge
Il est dans les vagues, il nage.

La mer de Jimmy

J’adore le paysage
C’est comme la plage
La plage c’est pour tous les âges,
Parfois j’ai la rage quand je n’y vais pas
A cause de mon papa
Car il est peureux
Et moi je ne suis pas heureux
J’aime le cristal
Car la mer est pâle
Le vert c’est comme la mer
Car elle est amère.
J’aime les baleines
Car ça vient de Jean de la Fontaine.
La montagne de Jimmy

J’aime la forêt
Car c’est notre alliée
Chaque été j’y suis allé
J’aime les abeilles
Cela me fait penser au caramel,
J’aime la campagne
Cela me fait penser
Au champagne.

 

Un poème sur la mer
La mer pour moi c’est la plage
J’y vais depuis mon plus jeune âge
Je nage sous l’eau
Je vois même l’ancre des bateaux
Le soleil brille
Les enfants font un jeu de quille
Il est midi
On peut aller manger des panais
L’après-midi
On nage on rit
A la fin de la journée
On rentre on a passé une superbe journée

Un poème sur la montagne
La forêt enneigée
C’est un rêve rêvé
Il y a plein de prés
Dans notre allée
J’y vais avec ma mère
Et mon frère
On achète des souvenirs
Et on part tout sourire
On boit du chocolat chaud
Et du vin chaud
Quand il neige
On fait des bonhommes de neige
La montagne c’est la neige
La couleur n’est jamais beige
Londres
Je n’y suis pas encore allée
Mais je vais y aller pour les vacances d’été
Il y a Big Ben
Et Buckingam Palace
Il y a plein d’activités touristiques
Et des boutiques
Il faut prendre l’avion
Ou l’aviron
Il pleut souvent
Mais la bonne humeur y est tout le temps
C’est très british
I love you english

Metz
J’y habitais avant
C’est la demeure de mes grands parents
J’habitais dans un grand appartement
Avec mes parents
Mais un jour j’ai dû déménager de cette ville
Un coin si tranquille
Mais emménager dans un coin de paradis
C’est là que j’habite
Il y a plein de prés
Et des cyprès
Il y a des villages perchés
Avec des églises et un clocher .

La Pologne par Karina

A Varsovie,
On y trouve beaucoup de vie,
Mais les touristes aiment aussi Cracovie,
Avec ses maisons colorées,
Et son dragon doré,
Les petites rues animées.
Mais aussi les petites campagnes,
Qui ressemblent à la Champagne.
L’opéra par Karina

Je n’y suis jamais allée,
Mais ça me fait rêver,
Là-bas on y chante on y danse,
On peut y aller pendant les vacances.
C’est immense,
Cette salle est très dense,
Il a plein de lumière
Ce théâtre on en est fier.
Un poème sur la montagne
La montagne, tu l’as vue,
Avec ses collines enneigées,
Ce vent qui souffle, tu l’as entendu,
Les marmottes sortent dans le pré.

Du haut du village,
Par elle tu es attiré,
Mais il faut tourner la page,
Et y aller.

Je suis en train de rêver,
Allongée dans le pré,
Mais les vacances sont terminées,
Place à l’été !
Un poème sur la mer

La plage,
Tu la connais avec ses vagues,
Tu y vas depuis ton plus jeune âge ,
Dans la mer tu trouves des bagues,

Douce et agréable,
La mer,
Et très aimable,
Mais elle n’est pas amère.

Les enfants y nagent,
Et les parents regardent le paysage,
La journée est très agréable.

Bordeaux

Bordeaux est une ville mais aussi une couleur,
Chaque année on y trouve des fleurs,
C’est la ville du bonheur,
Chaque été il est fêté la fête de l’eau à Bordeaux,
L’eau de la Garonne est très bonne,
Bordeaux se situe au bord de l’eau.
Londres

Londres est une ville de l’Angleterre
Sur cette immense île
Il y a cette très belle ville
Sur la Tamise
Il y a de la brise
A Buckingam palace
On y trouve des nombreuses glaces
Big Ben est une très belle horloge
On la voit aux premières loges
A Londres
Il y a beaucoup de monde

Un poème sur la montagne de Romane

La forêt est un endroit rêvé l’été
On a vu et entendu des animaux
L’hiver on ne va pas à la mer mais à la montagne
On est allé dans le pré cet été
Sur des skis on rit
Sur les pistes on fait la fête
Dans mon village je tourne la page
Cet été je suis allée voir les champs

Le bonhomme de neige de Thibaut

J’ ai lu un livre,
Et je suis devenu ivre,
Je vais vous raconter une page,
Où tout commence dans un village.
Puis on passe dans un pré,
Et on monte dans la forêt.
On arrive au sommet,
Comme j’en ai toujours rêvé

On était en été,
Donc il n’y avait pas de neige,
Puis au loin j’ai vu un bonhomme de neige.
Je me suis rapproché,
Il est parti,
Et plus jamais on ne le revit.

Venise par Manon L.
Venise c’est le paradis,
Pour moi, c’est le cœur de l’Italie,
Je vais vous y emmener,
Pour que puissiez l’explorer.

Avez-vous vu la place Saint-Marc?
Elle est plus belle qu’un monarque.
Elle est parsemée de pigeons,
Qui s’envolent sous les ponts.

Ne ratez pas le carnaval,
C’est un grand festival !
N’oubliez pas les balades en gondoles,
Vous verrez comme on rigole!

Le pays Basque de Manon L.

Je suis allée au pays Basque,
Et j’ai vu un match de pelote basque.
La balle a été lancée,
Elle a touchée une vitre qui s’est cassée.

J’ai vu des maisons colorées,
Je les ai adorées.
Je me suis baladée sur la plage,
Et j’ai fait du volley sur le rivage.

J’ai fait une balade à la montagne,
J’étais perdue en pleine campagne.
Nous avons vu des chevaux,
c’était vraiment très beau !

Le Portugal par Angèle

J’aime aller au Portugal,
Écouter les cigales.
A Porto, il y a des bateaux,
Qui naviguent sur les flots.
A Lisbonne,
On admire au zoo la faune.
Au pont de Vasco de Gama,
On s’y promena.
J’ai vu le Christ Roi,
Et je me suis sentie comme un roi.

Angèle Sa Ronchietto

La forêt par Angèle

J’aime bien m’y promener,
Ecouter le chant des oiseaux,
Voir des gouttes d’eau
Tomber des pommiers

Entendre la rivière couler
Le long des prés.
J’ai vu des animaux,
Se balader près des flots.

Pour ne pas les effrayer,
Il ne faut pas bouger.
Si par malheur on dit un mot,
Ils détalent comme des veaux !

Poème sur la mer de Yoann
La mer est bleue
Elle brille à la lueur du feu
Le vent pousse les vagues jusqu’au sable
Parfois on y trouve des tables.
Tous bons sont les poissons
Ils me rappellent les bonbons.
Sur la mer glissent les dauphins
Ils me rappellent les pingouins
Le vent qui souffle la mer
Il est parfois amer.
Le sable est marron clair
Il est au-dessus de la terre.
Quand le vent souffle un peu
Je suis malheureux.
Quand le vent souffle beaucoup
Je suis heureux comme un fou.
Quand les vagues tapent la plage
Cela m’évoque parfois la rage.
Pendant l’été aller nager
J’en ai toujours rêvé
Et même quand j’étais bébé
Ça me faisait rigoler !
J’entends souvent les vagues arriver
Mais il faut être en été.

Poème sur la mer de Jamel

La mer me fait penser à un verre d’eau.
Et les vagues racontent leur blague.
Mon père navigue sur la mer.
La plage est à coté de mon village.
Quand je changerais d’âge je changerais de pages ;
Sur la mer il y a de la terre et des petits morceaux de pierre

TOURRETTES  par Arthur
Tourrettes est une jolie petite vilette
En vacanceson y perd sa tête
Si on monte très haut
On y voit un beau château
Et si on regarde en bas
On y voit un petit chat

Et on y va tous les étés
Se balader dans le pré
Et quand il fait froid
On reste chez soi
A Tourrettes on est bien et on adore les petits chiens

Nous on adore les gens contents
Car ils ne sont pas énervants
LA MER de Mathis

J’y suis allé à tous les âges.
La mer a un goût toujours amer.
Les grandes vagues forment des bagues.
La mer avec un crabe vert
La mer avec du sel comme elle
Les beaux bateaux sur l’eau
Les requins sont des coquins.
Pour les poissons la mer commence à être du poison avec la pollution.
Les pêcheurs pêchent jusqu’à minuit.
Les baigneurs sont les seigneurs de la mer.
La mer c’est comme l’hiver ou la terre.
La mer on la boit comme de la bière.
La mer après l’hiver

Comment est la mer après l’hiver ?
Les flocons s’envolent dans l’air.
Les gens oublient vite leur goût amer.
Moi je pense que les poissons sont verts.

Les gens se rendent à la plage,
Ce sont comme des oiseaux qui sortent d’une cage.
Ils sont contents de pouvoir tourner la page,
Ils oublient tout et ils nagent.

Les gens vont lentement,
Dans ce petit océan.
La mer entonne un nouveau chant,
pour annoncer l’arrivée du printemps.

La mer aime que les gens l’aiment,
Après l’hiver elle a beaucoup de veine,
Quand elle est déserte elle a beaucoup de peine.
Mais maintenant, c’est elle la reine !

La mer de Jordan
Je marche au bord de la mer
L’eau est très amère
La mer est verte
Je nage avec mon père

Il y a beaucoup de vagues
Ma mère a fait tomber sa bague
Non c’est une blague
J’adore la plage
Je dois l’écrire sur une page

J’ai dépassé l’âge
Je nage

J’ai fait un château de sable
C’est formidable

La mer d’Adrien

La mer amère salée
Il ne faut pas boire la tasse de thé
C’est la vague pleine de bagues cristallisées
qui se dirige sur la plage pleins de passages effacés

Poèmes sur la mer par Laura

La mer est parfois amère.
Mais ce n’est pas grave car pour moi les vagues c’est précieux comme des bagues.
J’adore la plage car on peut faire des châteaux de sable.
A mon âge tout le monde va à la plage,
Pour s’amuser à jouer avec le sable,
Construire des châteaux de sable,
Mais je crois que je vais tourner la page.
Poèmes sur la montagnes par Laura

J’adore la forêt, au pré j’y suis allé cet été,
Et j’en ai même rêvé.
Il y avait des chalets,
Et j’ai vraiment adoré.

La montagne est très calme,
En bas de la montagne il y a un petit village,
la montagne c’est vraiment adorable.

Poème sur la mer par Emma

Souvent la mer est très belle
L’eau est souvent amère
La plage
J’y allais dès mon plus jeune âge
Les vagues sont aussi précieuses
Que des bagues
A la plage on tourne la page
Les dauphins ont souvent très faim
La baleine a une mauvaise haleine
Les coquillages s’emportent dans les vagues
Je prenais des seaux pour faire des châteaux

Poème sur la montagne par Emma

La neige nous tend parfois des pièges
A la montagne on boit beaucoup de champagne
La forêt j’en ai rêvé
Les près j’y allais cet été
Dans la forêt on y trouve des baies
Les près j’ai adoré
Je suis allée dans un village et j’en ai rêvé

Tourrettes par Emma

A Tourrettes on voit des bêtes
Des bêtes avec des becs
Les becs sont très chouettes
Dans le village de Tourrettes
On voit beaucoup de filles avec des couettes
Des couettes qui partent en l’air

Un poème sur la mer
La mer est verte et a un goût amer
La plage on y va à tout âge
La vague est belle comme un diamant sur une bague
Dans la mer verte qui a un goût amer
Il y a des poissons qui nagent dans le poison
Les vagues sont gigantesques et magnifiques
Sur ces vagues incontrôlables
Avance un beau bateau

Un poème sur la montagne
Dans un pré en pleine forêt
Au milieu d’un été rêvé
J’ai vu et entendu le bruit d’un village
En hiver on fait du feu et on brûle le bœuf
Quand on va sur les pistes
Il y a du risque
En été je vais au lac pour fêter Pâques
Avec ma famille j’ai rêvé d’aller voir les marmottes

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.