Lecture-EcritureNos réalisations

Contes commencés par les élèves de 6ème2 et terminés par les CM2 de M. Bruna à Seillans

La fée et les enfants
Il était une fois, une fée qui exauçait les vœux et les rêves des enfants. Elle avait une baguette magique qui faisait tout ce qu’elle voulait. Toutes les nuits, à l’ heure de minuit, elle allait exaucer les vœux de tous les enfants.
Une nuit, elle alla exaucer le vœu d’un enfant mais elle était dans le village des trolls. Le problème était que les trolls dévoraient les fées mais les fées ne le savaient pas. À chaque fois que les fées exauçaient les vœux des trolls, elles ne revenaient plus.
Clémence et Alizée P.
La fée et les enfants (suite du conte imaginée par Aesa et Elline
La fée alla donc dans le village des trolls. C’était un endroit très sombre et très sale.En avançant, elle vit des trolls qui faisaient la fête et elle remarqua trois étiquettes. Dessus, il y avait marqué : « soupe de fée », « salade de fée », « rôti de fée ».Elle comprit que les trolls mangeaient les fées.Elle rentra chez elle et le raconta aux autres.Mais personne ne la crut. Tout à coup, elle vit un jeune elfe avancer vers elle.
-Moi je te crois, dit-il.
-J’ai une idée pour qu’ils nous croient, dit la fée.On va libérer un maximum de prisonniers. Ils seront obligés de nous croire après ça. »
Ils allèrent au village des trolls. Ils virent une trappe ouverte.
-Ils sont surement tous ici, dit l’elfe.
Ils sautèrent dedans et furent très étonnés de voir tant de fées. Puis, leurs regardss’arrêtèrent sur un vieillard.
-C’ est l’ancien chef que tout le monde croyait mort !, dit la fée. On va le ramener : ils nous croiront !
-Grand chef, on va vous ramener !
Mais alors, ils entendirent un grand : BANG !
-La trappe s’est refermée, dit l’elfe.
-On va essayer de l’ouvrir, dit la fée.
Ils essayèrent de l’ouvrir mais n’avaient pas assez de force. Alors tous les autres les aidèrent et la trappe s ouvrit. Ils sortirent sans se faire remarquer. Plus tard, ils arrivèrent chez les fées. Ils allèrent parler au chef qui les crut.
-Maintenant, dit le chef, on va les chasser !
-J’ai une idée, dit la fée, on va leur faire peur en construisant un grand bonhomme en bois. Toutes les fées se mettront dessous et je pense qu’il sera imposant.
Toutes les fées se mirent au travail avec leurs baguettes magiques et, deux jours plus tard, elles eurent terminés.
-Maintenant, on y va ! dit l’elfe.
Toutes les fées se mirent sous le gros déguisement et ils allèrent au village des trolls. Quand les trolls virent le bonhomme ils partirent en courant et on ne vit plus jamais de trolls dans les environs.

LE PETIT GARÇON AMOUREUX
Il était une fois un enfant qui s’appelait Etan. Un jour, il alla promener son chien dans son quartier. Il y avait une jolie fille qui se promenait dans le quartier. Il alla la voir mais elle refusa de lui parler. Il alla donc voir un sorcier pour le rendre séduisant.
Mais le sorcier ne pouvait pas faire ça. Il lui dit :
-Va voir le sorcier de Seillans .
-D’accord, je vais y aller. Merci !
Etan arriva chez la sorcier de Seillans. Il lui expliqua qu’il avait besoin d’une potion pour le rendre plus séduisant…
Maël et Titoine

Suite du conte imaginée par Kilian et Marley
Ethan alla dans un autre magasin de sorcellerie et il demanda une autre potion pour être encore plus séduisant. Le sorcier lui dit :
-1 citron ,3 poils de mouton, 2 carottes et 10 piments)
Il but le potion magique et il se transforma en crapaud suspense … La nuit, il pénétra dans la chambre de la jolie fille. Il embrassa et devint un « boguosse ».
Suite du conte imaginée par Gabrielle et Sofien
Le sorcier de Seillans s’appelait Kylian. Il lui indiqua une potion magique. Il dit : « 3 pommes de terre, 2 carottes, 1 tête de mouton et une cuisse de crapeau !» Il but la potion magique et il devint beau. Il alla voir la fille qui s’appelait Romane et tout à coup elle le trouva beau et elle lui parla. Quelques jours plus tard, la potion ne fit plus effet et il redevint moche avec des boutons sur le visage et le pantalon tout troué.

Le gentil troll

Il était une fois un château féerique où de gentilles fées vivaient en harmonie. Un beau jour d’été, le ciel devint gris et une ombre effrayante apparut et dévasta le château.Toutes les fées partirent, sauf la reine qui se fit emprisonner et se fit enlever ses pouvoirs par un méchant sorcier .
Le sorcier avait comme idée de créer une armée de trolls pour devenir le maître du monde. Tout se passa bien jusqu’au dernier troll car il manquait de produit qu’il remplaça par de l’eau. Ce dernier devint le seul troll gentil.
Santino et Enzo
L’aventure du village fantastique
Il était une fois un petit village elfique perdu dans la forêt enchantée. Des elfes, petits comme une souris, y habitaient. Il y en avait cent quatre-vingt-six au total. Pas très loin du village, vivait un ogre grincheux, dans une maison poussiéreuse.
Un beau jour, l’ogre se décida d’aller détruire le village des elfes ! Il arriva brusquement pour détruire le village. Les elfes entendirent les énormes pas de l’ogre qui arrivait sur le village. Arrivé devant ces petits hommes, l’ogre les trouva si innocents, il eut tant de peine qu’il décida de ne pas les attaquer. Les jours passèrent et l’ogre s’attachait petit à petit à ses petits êtres. Puis tous les jours il venait leur rendre visite. Les elfes et l’ogre commencèrent à être amis.
Arwen et Manon

L’ÉMERAUDE MAUDITE
Il était une fois, dans un pays lointain, un troll qui possédait une émeraude maudite dans un coffre. Dans cette contrée, vivaient quatre tribus : les fées, les ogres, les elfes et les sorciers. Chacun voulait s’en emparer.
Un sorcier de la tribu s’aventura dans une grotte, où un géant vivait. Le sorcier se nommait Furodroc, il avait le pouvoir de brûler tout ce qu’il voulait. Il dut contourner le géant pour accéder à la sortie mais il tomba sur une émeraude ; c’était l’émeraude de Tibb le troll. Furodroc retourna au pays mais, quand toutes les tribus apprirent la nouvelle, elles déclarèrent la guerre au sorcier pour retrouver l’émeraude maudite. Quiconque portait cette bague devenait invincible et invisible.
Gabriel V. et Nell
Suite du conte imaginée par Eléa et Iliann
Mais il ne savait pas que la bague rendait invincible et invisible. Car seule TIBB le savait ! FURUDROC demanda la permission à son chef d’organiser une cérémonie avec les elfes, les fées et les ogres. Mais personne ne vint car ils étaient tous en guerre. La fête étant annulée, les sorciers décidèrent de se rendre chez le troll TIBB. Mais TIBB était très en colère car on lui avait volé sa précieuse bague. Quand ils arrivèrent là-bas, TIBB se battait avec toutes les tribus. Et la tribu de FURODROC les rejoignit. Quand ils décidèrent de réunir tous les chefs pour s’expliquer mais personne n’était d’accord. Car ils ne trouvaient pas un terrain d’entente. Puis ils se remirent à faire la guerre. C’est alors que FRODROC et son frère nommé HAKSSIE s’exclamèrent: « STOOOOP A LA GUERRE !!!!!!!! » Mais personne ne les écouta. Ainsi, ils décidèrent de jeter un sort d’amitié. Et ce fut la paix dans le monde pendant des siècles et des siècles.
LES TROLLS
Il était une fois des trolls qui vivaient dans la bonne humeur et dans la joie. Le monde des trolls était merveilleux mais, dans l’autre monde des Bergen, le monde était malheureux et tout ne suffisait pas pour leur donner de la joie, sauf manger un troll.
Un jour, c’était l’anniversaire du fils du roi. Et les Bergen avaient capturé une petite trolle qui s’appelait Popil, que seul le fils du roi avait le droit de manger. Le fils du roi mit dans sa bouche la petite trolle mais la trolle ressortit et s’enfuit. Le roi n’était pas content et il ordonna donc à tous les Bergen de creuser pour retrouver la trolle mais elle s’était déjà enfuie avec tous les trolls sous la terre.
Thomas
Suite du conte, imaginée par Loane et Tia
Les trolls remontèrent à la surface. Popil organisa une fête. Les trolls lancèrent des feux d’artifice et la cuisinière des Bergen reconnut, au loin, les feux d’artifice des Trolls.Alors,la cuisinière arriva dans le village des trolls et captura des trolls. Popil et Grincheux partirent à leurs secours. Popil chantait sur le chemin et Grincheux était désespéré comme toujours. Ils arrivèrent au château des Bergen. Ils trouvèrent leurs amies dans une cage en fer.Une des Bergen rentra dans la salle où il y avait les trolls. Popilet Grincheux se cachèrent de la Bergen qui était amoureuse du fils du roi .
La Bergen emporta les trolls dans la cuisine. Popil dit « Non, lâchez –les ! ». La Bergen lâcha la cage et tomba. Les trolls s’enfuirent. Popil dit à la Bergen : « Tu es amoureuse du fils du roi. La Bergen répondit :
-Oui, je suis amoureuse du prince, et alors, ça ne te regarde pas ! Tu t’appelles comment ?
–Popil, et toi ?
-Padit.
Popil répondit :
-Très jolie nom. Si tu ne dis pas au prince qu’on s’échappe, je te promets qu’il t’aimera.Je suis sûre à 99 % qu’il t’ aime toi aussi.
-Il m’aimera après avoir bu une potion magique.Oui les ingrédients sont dans le village.Il te faut : une carotte, des feuilles de chêne, des patates écrasées, et du jus de fruit. Tu vas les chercher !
Une heure plus tard, Padit revint avec les ingrédients. Popil les mélangea et donna la potion à Padit. Lors du déjeuner, Popil mit la potion dans son verre.
Un an plus tard, Popil organisa une fête entant qu’épouse annuelle du prince. Les Trolls et les Bergen devinrent amies.

Les orphelins Naprau
Il était une fois des enfants qui allèrent se balader. Il y avait une adolescente de seize ans qui aimait inventer, un jeune de quatorze ans qui était un grand lecteur et une petite fille de deux ans qui avait des dents en or. L’aînée s’appelait Nia, le second Claus et la petite dernière Lucie. Leurs parents avaient accepté de les laisser partir se promener.
Un peu plus tard, un incendie se produisit dans leur maison et leurs parents étaient décédés. Ils allaient donc devoir affronter plusieurs dangers et ils allaient rencontrer plusieurs tuteurs. Leur premier tuteur voulait leur voler la fortune dont allait hériter l’adolescente…
Perrine et Alizée L.
Les orphelins Naprau (suite du conte imaginée par Camille et Alicia)
Les trois enfants allèrent chez le premier tuteur qui se prénommait Marc. La première maison était sombre .Il avait une voix très grave tellement grave que les enfants en avait peur. Au bout de quelques jours, les enfants s’en allèrent .Ils allèrent chez le deuxième tuteur qui s’appelait Hervé. La deuxième maison était très joyeuse, étrangement trop joyeuse pour les enfants, qu’ils s’en allèrent. Le troisième s’appelait Emanuel. Il avait une maison toute verte, car elle était remplie de fleurs. Les enfants décidèrent de construire une cabane dans les arbres. Dix ans plus tard, l’ainée trouva un bien aimé et ils achetèrent un appartement.
L’ogre qui voulait une maison à sa taille
Il était une fois un ogre qui voulait une maison. L’ogre en avait assez de la pluie car il vivait dans les bois. Il décida de partir à la recherche d’une maison pour s’abriter de la pluie.
Il partit et trouva une petite maison, mais elle n’était pas suffisamment grande. Il décida de repartir à la recherche d’une autre maison mais il tomba sur un chalet.

Esteban et Gabriel C.
L’ogre qui voulait une maison à sa taille (suite du conte imaginée par Elsa et Célia)
Un chalet grand.
Un chalet gros.
Un chalet beau.
Tout ce qu’il voulait.
Il entra dans le chalet.
L’ogre adorait le chalet.
Mais il sentait une personne.
Autre problème : il n’avait pas mangé.
Il alla dans la forêt pour trouver son repas.
Il prit un lapin par ses oreilles.
L’ogre rentra au chalet.
Mais dès qu’il ouvrit la porte, il vit une petite fille qui regardait la télé.
L’ogre lui dit :<<Enfuis-toi, sinon je te mange !>>
Elle répondit :<>
L’ogre dit :<>
Les jours passèrent et l’ogre avait une vraie amie.
Il se dit, dans son lit, que cette maison était une maison parfaite.
Fin
L’ogre qui voulait une maison à sa taille
(suite de conte imaginée par Ethan et Stan)
L’ogre trouva que le chalet était trop petit. « Un magicien !, dit-il ». Il chercha un magicien en faisant une annonce. Un garçon vit l’annonce et il alla rencontrer l’ogre. Il dit :
« -Bonjour, je suis magicien. J’ai vu votre annonce !
–Suivez-moi, dit l’ogre. »
Et le magicien dit :
« -Donnez-moi d’abord 100 pièces d’or ! »
L’ogre lui donna les 100 pièces d’or. Le magicien essaya d’agrandir le chalet. L’ogre dit :
« -Vous êtes un faux magicien !
-Bien sûr que oui, ha !ha ! ha ! ».
Le magicien courut et sema l’ogre. L’ogre s’énerva. Il chercha le faux magicien pour le dévorer. L’ogre courut vers lui et il l’attrapa.
Le magicien dit : « -Ne me mangez pas ! »
Mais l’ogre mangea le magicien et chercha une nouvelle maison.

Fin.
Suite du conte imaginée par Ezzio
Il trouva que le chalet était trop petit. « Un magicien ! dit-il,
Un magicien pourrait m’aider ! ». Il en chercha un. Il fit une
Annonce qui disait : « A la recherche de magicien qui puisse agrandir une maison. »
Le lendemain, un jeune homme se présenta chez l’ogre.« Bonjour, dit-il, j’ai vu votreAnnonce et il se trouve que je suis magicien ! ».
L’ogre répondit : « Donc vous pouvez agrandir ce petit chalet en grande maison à ma taille ? »
-oui, exactement je le peux !
-alors, ça coute combien d’argent ?
-50 unités.
-Tenez !
-Merci, dit-il ».
Il prit sa baguette et agrandit la maison. Mais elle ne bougea pas d’un poil.
Le Faux magicien s’enfuit, mais l’ogre le poursuivit. Il l’attrapa et le mit dans un donjon.
Attaché, il ne put pas se dénouer de ses cordes. L’ogre chercha et chercha une maison à sa Taille jusqu’à en trouver une. Il vécut heureux et y habita pour toujours.
FIN

Le Coffre de Richard Coeur de Lion
Il était une fois un royaume qui se faisait attaquer par des ogres, des sorciers, des géants qui cherchaient le coffre de Richard Coeur De Lion. Ce coffre était rempli de richesses dépassant l’imagination. Le roi du château avait fait la guerre.
Pendant ce temps, en Espagne, un autre roi reçut un message du roi attaqué. Le message disait : « je n’ai pas le temps de venir car je suis en plein guerre. On se fait attaquer par des ogres, des sorciers et des géants qui veulent mon coffre ».

Alessio

Le sort de Mlle Caravelle

Il était une fois, dans un village de sorciers, le village de Déricanne, une petite sorcière nommée Lucie Caravelle. Sa mère, prénommée Fiona, était la plus grande sorcière du monde des sorciers. Son père, Francis, était le chef du village.
Un jour, Lucie se baladait dans le village. Au loin, elle vit qu’un homme se rapprochait de plus en plus du village.
Zaïna et Mélissandre

Le conte merveilleux

Une jeune fille qui s’appelait Syana décida de se promener dans une forêt. Syana trouva une pierre lumineuse, elle la ramena chez elle.
Vers minuit, la pierre s’ illumina et elle la prit. Elle s’évanouit pendant trois heures et elle se réveilla ensuite.

Lyah et Sarah

La fille qui murmurait à l’oreille des licornes

Il était une fois, une jeune fille qui s’appelait Laura, elle avait treize ans. Elle habitait au milieu de la forêt, un peu étrange, dans la banlieue de Vallopoliss en Angleterre. Elle vivait avec Mr.Remoh dans une famille d’accueil. Ce monsieur Remoh habitait avec sa femme et ses deux fils. Laura vivait dans cette famille d’accueil car, à sa naissance, ses parents avaient eu un accident de voiture ; ils étaient morts sur le coup.
Depuis son plus jeune âge, Laura soupçonnait ses nouveaux parents. Ceux-ci recevait déjà des lettres étranges et ils s’absentaient souvent. Mais le plus bizarre était que sa mère n’appelait jamais son père par son vrai nom.
Emma et Claire
Suite imaginée par Célestine et Imen
LAURA DECOUVRIT QUE SES BEAUX FRERES S’ENTRAINAIENT AU CIRQUE.
ENSUITE ELLE COMPRIT QUE SA FAMILLE ETAIT PARANO : ALORS, UN SOIR, ELLE DECIDA DE S’ENFUIR. ELLE PARTIT EN LARMES ET NE VOULUT PLUS LES VOIR. ELLE SE REPOSA DANS UNE
GROTTE. AU REVEIL, ELLE VIT UNE LICORNE. ELLE DIT : « MAIS C’EST LA LICORNE ! MON AMIE IMAGINAIRE ! ». ELLE INVITA SES AMIES DE LA FORET ENCHANTEE. LE JEU CONSISTAIT A CRIER LE PLUS FORT. PENDANT CE TEMPS, SES PARENTS D’ACCEUIL NE S’INQUIETAIENT PAS POUR LAURA.

FIN

Suite du conte imaginée par Jeanne et Soulayma
Cela faisait trop longtemps qu’elle avait des doutes. Elle alla ouvrir la boite aux lettres …Le facteur n’était pas encore passé. Ses parents étaient allés «faire des courses » comme ils le lui avaient dit car : « une famille de cinq, ça consomme beaucoup ! ».Elle courut dans leurs chambres et commença à fouiller dans le placard de sa mère … Il y en avait des choses suspectes !!!
Comme :
-Un drôle de livre avec écrit en gros sur la première page :LICORNE
Elle n’avait jamais entendu ce mot et l’espèce de poney à la crinière arc – en – ciel ne lui inspirait pas confiance.
Il y avait aussi des bonbons bizarres.
Elle remporta tout dans sa chambre puis retourna dans celle de ses parents. Elle vit que le placard de son père était fermé. De toute façon, ils allaient bientôt rentrer. Elle retourna dans sa chambre et elle ouvrit le livre. Elle remarqua la définition de « licorne » et la lut…
Elle apprit où elle vivait, ce qu’elle mangeaitet comment leur parler. Elle partit dans la forêt,en trouva une et joua pendant des heures. Elle découvrit le secret de sa mère : c’est la fille qui murmurait à l’oreille des licornes…

Fin

La Fée et la baguette magique

Il était une fois, une fée qui s’appelait Violette. Elle habitait dans une merveilleuse cabane dans les arbres. Un jour, elle se promenait dans la forêt avec sa magnifique baguette magique. Avec sa belle baguette magique, elle redonnait vie aux fleurs fanées. Son amie Bleuette l’interpella et Violette courut la rejoindre.

Malheureusement, sa belle baguette magique glissa de ses mains et tomba dans la rivière saveur fraise . Violette partit chez Bleuette qui habitait, elle aussi, dans une magnifique cabane dans les arbres. Elle ne se rendit pas compte qu’elle avait perdu sa baguette magique. Violette et Bleuette discutèrent pendant des heures .

Anaïs et Yasmine
Suite du conte imaginée par Mélissa et Romane
Elle se réveilla dans un monde bizarre ou les oiseaux faisaient 2m et les serpents 2m50. Syana se frotta les yeux. Elle n’y croyait pas. Elle venait de voir tous les super héros Marvel dont trois qui se battaient pour elle. Les super héros étaient Hulk, iron man et Capitaine America. Syana cria : Octogone !!! Et la 3eme guerre mondiale des super héros commença. Le combat continua jusqu’à 3h du matin, heure ou la purge se termina, nation ressuscitée que dieu soit avec vous !!! Hulk rentra dans une pièce au hasard pour échapper à la purge et trouva Syana dans un coin.

Tous les deux, ils parlèrent pendant 5h. Ils se regardèrent pendant quelques secondes et ils s’embrassèrent. Capitaine America et iron man arrivèrent dans la pièce et virent Hulk et Syana qui se faisaient un bisou (sur la bouche).

Capitaine America et iron man, déçus, rentrèrent à New York.
A New York, ils rencontrèrent leur cousin et cousine de Disney, Marvel et Pixar.
Il y avait : les minions, raiponce ,dark vador, ralfe, dory …
Capitaine America et iron man trouvèrent une copine chacun et organisèrent une grande fête. Ils firent la fête nuit et jour et s’amusèrent…
Soudain, Syana se réveilla, couchée dans son lit (il était environ 7h du matin). Elle comprit que tout cela était un rêve ! Plus de Hulk, plus de raiponce, plus de rien… Elle prit son petit déjeuner, s’habilla et reprit son petit chemin, la pierre bien au chaud dans sa main et tout et bien qui finit bien !!!

Les trois petits enfants

Il était une fois trois petits enfants, une fille et deux garçons, qui se baladaient dans la forêt, quand un loup surgit des buissons. Les enfants prirent peur et ils se séparèrent ; le loup perdit leur trace.
Au bout du chemin, le premier enfant croisa un ogre. Le deuxième enfant, lui, croisa un dragon. Le troisième enfant croisa une sorcière.

Nathan Demailly et Nathan Jilliot