Lecture-EcritureNos réalisations

Contes écrits par les CM2 (Mme Pagès) et les 6ème6 (Mme Bertin)

Le Sorcier d’Halloween
Il était une fois des enfants qui voulaient des bonbons, le soir d’Halloween. Ils toquèrent à une porte. Un monsieur les reçut mais ce qu’ils ne savaient pas c’est que ce monsieur était un sorcier.
Les bonbons que le sorcier leur avait donnés étaient ensorcelés, ils faisaient rétrécir les petits enfants en souriceaux. Les enfants en mangèrent, ils rétrécirent peu à peu. Quand le sorcier vit les souriceaux, il les embarqua dans son sac.
Il les emmena dans un château où il les mit dans une caisse en bois, pour cuisiner les souriceaux un par un. Le lendemain, les souriceaux arrivèrent à s’échapper de leur caisse. Quand ils arrivèrent dans le jardin, ils passèrent le grillage et se réfugièrent dans une maison où vivait une gentille sorcière. Quand ils la virent, ils lui demandèrent si elle avait un remède pour inverser le sortilège des souriceaux. La dame répondit qu’elle avait ce sortilège, ils redevinrent des enfants. Puis ils rentrèrent chez eux et ils appelèrent leurs oncles, pour aller tué le sorcier. Ce fut un succès !
Chiara (CM2) et Éléa (6ème6)

Une Famille d’ogres

Il était une fois une famille d’ogres, ils étaient quatre. Il y avait un papa, une maman et deux enfants. Ils avaient tellement faim qu’ils étaient partis au supermarché. Ils voulaient dévaliser tout le supermarché. Mais ils prirent une feuille pour dresser un plan pour rentrer dans le supermarché.

Ils commencèrent à faire un plan pour rentrer dans le magasin. Première étape : les enfants rentrèrent par la porte principale, ils distrèrent les gardiens, pendant que les parent entrèrent par la porte de secours. Après, les enfants firent partir les gardiens alors qu’ils passèrent par la porte de secours.

Les parents se faufilèrent entre les rayons mais les gens virent les parents ogres. Ils partirent en prison pour ogres. Mais il restait encore les deux enfants. Ils firent un plan pour ne pas payer la nourriture. Ils cachèrent la nourriture dans des sacs fermés. Quand ils arrivèrent à leur maison, ils posèrent la nourriture sur leur table en bois.
Nina (CM2) et Camille (6ème6)

La Gentille fée

Il était une fois une gentille fée qui s’appelait Camille qui surveillait bien les élèves dans la cour. Les élèves discutaient autour des tables de ping-pong et jouaient au ping-pong. Un élève battit son adversaire donc ça partit en bagarre .Une fée voulut les arrêter mais elle se prit un coup de poing dans la tête . Elle se releva et les arrêta. Après elle leur mit une heure de retenue.

Le lendemain, ils devaient faire l’heure de colle de 16h à 17h. Quand ils firent leur heure, un des deux s’échappa du collège. Le directeur prévint la fée qu’un élève s’était échappé. La fée partit le retrouver avant 17h. Elle se mit à sa recherche, elle regarda partout elle regarda dans des parc, dans les garages, autour des résidences … Et soudain elle vit une porte de grange bouger. Elle alla dans la grange et le retrouva, elle le ramena au collège. La fée lui donna trois cents lignes à faire pour le lendemain.
Ethan et Jessim (CM2) et Paolo (6ème6)

Trois Enfants en forêt

Il était une fois trois enfants sous le nom de Lilian, Alonzo, Évan. Tous les trois rentraient chez eux mais ils passèrent dans un raccourci inhabituel. A un moment, ils tombèrent sur un croisement.

Ils prirent le mauvais chemin, ils se retrouvèrent dans la forêt, ils marchèrent pendant des heures. A un moment, ils tombèrent sur une maison en sucrerie et, comme ils avaient faim, ils en profitèrent pour en manger un bout.

Soudain, une vieille femme sortit sa tête de la fenêtre et dit:
-Bien le bonjour, mes chers enfants!
-Bonjour madame, désolés de vous déranger.
-Ho ! mais vous ne me dérangez pas, comment vous appelez-vous?
Évan et Lilian (CM2) et Alonzo (6ème6)

Le Réveillon du Jour de l’An

Il était une fois, une famille d’ogres bleus et laids. Ils vivaient sous terre mais le bruit des voitures les énervait. Ils décidèrent donc de sortir de terre le jour de la Saint Sylvestre pour se venger et faire cuire des humains

Le jour de la Saint Sylvestre, les ogres sortirent de terre. Les humains prirent peur, ce qui amusa les ogres. Ils furent étonnés de voir que les humains leur demandaient où ils avaient trouvé leurs déguisements. Les ogres leur dirent qu’ils étaient de vrais ogres, ce qui fit rire les humains et, tous en chœur, ils rigolèrent.

Ils décidèrent d’inviter les ogres à faire la fête, à manger avec eux. Les ogres hésitèrent puis décidèrent d’y aller pour les manger mais, à la fin, ils devinrent amis.
Arthur (CM2) et Iliann (6ème6)

Une Famille d’ogres

Il était une fois, une famille d’ogres qui étaient très affamés en regardant une pâtisserie. Il y avait Nina la mère, Michel le père, Lia l’aîné et Mika le dernier.

Mais le problème était qu’ils étaient chassés à chaque fois qu’ils venaient manger. Ils essayèrent de se déguiser en humains mais leurs odeurs d’ogres les trahirent. Ils essayèrent tous les moyens mais rien ne les aida.

Ils trouvèrent comment devenir amis avec le pâtissier. Un jour, ils rencontrèrent le pâtissier, ils lui demandèrent pourquoi il était là. Le pâtissier répondit:
– J’ai des gros sacs de farine à porter mais je ne suis pas assez fort pour les porter.
Les ogres lui dirent:
– Nous pouvons vous aider à la seule condition que nous puissions aller acheter des gâteaux et vous gagnerez, en échange, nos services.
– D’accord ! Mais je vous préviens, ce ne sera pas de tout repos.

Lina et Livia (CM2) et Sarah (6ème6)

Une Famille d’ogres
Il était une fois une famille d’ogres. Nous étions le 31 Décembre et notre famille d’ogre avait très faim. Cette famille d’ogres était composée du père prénommé George, de la mère, prénommée Clara, du fils, Lucas et de la fille, Léa. Ils vivaient dans une maison hantée. Ils étaient pauvres. Ils n’avaient ni nourriture ni eau. Tout ce qu’ils possédaient était une petite sardine dans une boite déjà ouverte. Une odeur de steak grillé s’échappait de chez les voisins. Ils décidèrent d’aller demander aux voisins de manger avec eux et de faire ensemble le réveillon. Les humains étaient un peu effrayés mais ils acceptèrent. Ils firent un bon repas.
A côté de la table était posé un bocal dans lequel se trouvait une fourchette d’or. Ils se demandèrent ce que c’était:
– Qu’est-ce que c’est?
– C’est la fourchette d’or. Elle apporte la nourriture à volonté.
– Elle est à vous ?
Et c’est ainsi qu’ils ne manquèrent plus jamais de nourriture. Quant aux voisins, ils écrivirent un livre sur les ogres. Le titre était « Les Ogres et la nourriture ». Les deux familles furent amies pour la vie. Et c’est ainsi que les ogres furent intégrés dans les contes.
Noa (CM2) et Aïdan (6ème6)

Une Adorable fée
Il était une fois une gentille fée perdue dans la forêt à la recherche de noisettes mais elle n’en trouvait pas. La nuit commençait à tomber, elle chercha un endroit où dormir. Enfin elle trouva un endroit où dormir et elle y resta.
Quand elle se réveilla, elle se trouva attachée face à un chaudron et une sorcière. La sorcière voulut prendre les pouvoirs de la gentille fée. La sorcière réussit à lui voler ses pouvoirs puis elle s’en alla pour quelques minutes. Pendant ce temps, la fée essaya de s’en aller mais elle n’y arriva pas.
La fée eut une idée, elle alla demander à la sorcière d’aller lui chercher à boire. Elle alla donc lui chercher de l’eau. La fée en profita pour s’échapper et se cacha dans la maison de la sorcière pour pouvoir récupérer ses pouvoirs.
Célia (CM2) et Fiona (6ème6)

Une Famille d’ogres
Il était une fois une famille d’ogres qui avait deux enfants, une petite fille qui avait un an, et un garçon qui avait sept ans et qui adorait manger les gâteaux. Un jour, au parc d’attractions, Tatin vit une publicité pour des gâteaux, du chocolat et des bonbons de la pâtisserie de la Gourmandine. Il y partit directement, sans demander à ses parents.
Les parents étaient occupés à jouer avec leur petite fille. La famille d’ogres le chercha de partout, ils crurent qu’il avait disparu. Après avoir passé une journée incroyable, ils le trouvèrent devant la pâtisserie en train de supplier les gens pour lui donner de l’argent pour acheter des gâteaux. Les parents n’acceptèrent pas cela.
La famille rentra à la maison. Tatin était privé de sorties et de manger des bonbons, des gâteaux pendant deux semaines car il n’avait pas suivi les règles de ses parents.
Isra (CM2) et Nour (6ème6)

Une famille d’ogres
Il était une fois, une famille d’ogres qui étaient très affamés, en regardant une pâtisserie. Il y avait Flora la mère, Antoine le père et Kiwi l’enfant âgé de 5ans.
Mais le problème était qu’ils étaient chassés à chaque fois qu’ils venaient manger. Ils essayèrent de se déguiser en humains mais leurs odeurs d’ogres les trahirent. Ils essayèrent tous les moyens possibles mais rien ne les aida.
Ils trouvèrent comment devenir amis avec le pâtissier. Un jour, ils rencontrèrent le pâtissier qui leur dit :
-J’ai de gros sacs de farine à porter mais je ne suis pas assez fort pour les porter.
-Nous pouvons vous aider à la seule condition que nous puissions aller acheter des gâteaux et vous gagnerez en échange nos services, répondirent les ogres.
-Oh ! mais je vous préviens que ce ne sera pas de tout repos !
Et maintenant, ils travaillent dans la joie et la bonne humeur !
Lina (CM2) et Livia et Sarah (6ème6)

La Cruelle sorcière et la petite fille
Il était une fois, une fillette qui habitait à côté d’une forêt où vivait sa famille pauvre. Elle s’y promenait souvent. Elle la connaissait par cœur. Mais il lui arrivait de se perdre. Sa mère lui demandait souvent d’aller dans la forêt. La fillette adorait ça et y allait avec joie.
Un jour sa mère lui demanda d’aller dans la forêt. La fillette y alla et, tout d’un coup, se mit à suivre un papillon. Elle se rendit compte qu’elle était allée trop loin. Elle s’assit et réfléchit un moment. Elle se souvint que, la veille, il y avait eu un orage et que des arbres étaient tombés. Alors elle ne reconnut plus la forêt.

La fillette, perdue, se dit que le village n’était pas loin, mais elle se trompait. Elle vit une maison et pensa s’approcher du village. Hélas ce n’était pas le cas, car cette maison appartenait à une cruelle sorcière. Elle entra dans la maison, sans se douter qu’elle était habitée. Elle la visita, tandis que la cruelle sorcière la surveillait à travers sa boule de cristal magique. La sorcière l’attrapa et l’emmena dans sa cachette secrète qui était en fait la cave. La fillette lui demanda qui elle était et ce qu’elle voulait. La sorcière lui dit qu’elle devait préparer un enfant bien dodu, pour son ami l’ogre. La fillette lui dit qu’elle ne méritait pas ça.
Aurélia (CM2) et Shainis (6ème6)

Un Jeune géant harcelé
Il était une fois un enfant de géants et des élèves de CM2. L’enfant de géants était gentil, mais les autres élèves ne le croyaient pas. Les élèves de CM2 s’appelaient Jade, Tom, Lucas, Léane , Clohé. Jade et Léane ennuyaient l’enfant du géant. L’enfant du géant voulait prouver qu’il était gentil mais personne ne le croyait.
Un jour, devant le portail de l’école, Tom embêta encore l’enfant du géant et dit :
– Mais comment tu t’appelles ?
L’enfant ne voulut pas répondre. Tom le força à dire son prénom, jusqu’au moment où l’enfant du géant commença è s’énerver et à dire son prénom.
-C’est bon, je vais te le dire, je m’appelle Théo.
A ce moment, les amis de Tom arrivèrent. Ils entendirent le prénom de Théo. Ils crurent que Tom et Théo étaient devenus amis. Ils voulaient des explications. Tom expliqua que Théo était très gentil et les autres élèves s’en voulurent beaucoup et s’excusèrent auprès du géant.
Théo accepta leurs excuses.
-Je ne vous en veux pas, dit-il.
– Je suis désolé, dit Léane.
Ils devinrent donc amis.
Maïssa (CM2) et Lola (6ème6)

Angela contre la méchante sorcière
Il était une fois une gentille fée qui ramassait des champignons pour faire des soupes. Elle s’appelait Angela. Dans la forêt il y avait un endroit où vivait la méchante sorcière et l’autre endroit était à la fée. La sorcière avait pour ambition d’étendre son territoire parce qu’elle voulait plus de territoire.
Ce matin-là, Angela ramassait des champignons tranquillement, quand elle entendit une voix.
_Venez, venez…
Angela n’aperçut pas un mais deux champignons.
_Bonjour, y a-t-il un problème ? décréta Angela.
_Oui ! répondirent les champignons.
Ils expliquèrent leur problème et dirent leur nom : Okoko et Okioki. Le problème était que la sorcière les avait fait partir de leur petit territoire. La fée Angela décida d’agir, elle prit Okoko et Okioko et les emmena chez elle. Ensuite elle alla chez la sorcière, celle-ci venait d’avoir un chien. Tout se passa si vite : la fée attaqua la sorcière et le chien avec des champignons puants. En même pas deux secondes les deux étaient K.O. Elle donna le territoire de la sorcière aux champignons.
Mathis (CM2) et Baptiste (6ème6)

Une Famille d’ogres
Il était une fois, une famille d’ogres : il y avait deux parents qui s’appelaient Karccaboo et Kaccarrynha, il y avait aussi trente-six enfants. Ils avaient une très grande maison perdue dans la forêt. Le père était méchant, il mangeait des petits enfants, sauf les siens.
Un jour de beau temps, ils allaient se promener dans la forêt et ils se perdirent. En essayant de retrouver leur maison, ils arrivèrent dans une grande ville très habitée. Vu que c’était le soir du réveillon, le vendredi 31 décembre, il y avait beaucoup de monde. Les enfants se dispersèrent dans les rues où se trouvaient les restaurants, pour manger la nourriture.
La maman, elle, aurait bien voulu retourner chez elle. Le papa était préoccupé par l’idée de manger les petits enfants de cette ville. Kaccarrynha trouva un chemin où elle s’y engagea, elle réussit à rentrer chez elle. Les enfants et leur père se retrouvèrent dans une rue.
La mère essaya de retrouver son mari et ses enfants. Elle retrouva la ville et sa famille également, elle retrouva le petit chemin. Une demi-heure après, ils essayèrent de rentrer chez eux quand la police intervint. Mais quand elle vit que c’était des ogres, elle eut peur et repartit. La famille reprit leur chemin et tous arrivèrent chez eux, sains et saufs.
Lilou (CM2) et Lucie (6ème6)

Un Soir d’Halloween pas comme les autres
Il était une fois, le soir d’Halloween, des enfants, qui voulaient des bonbons. Ils marchèrent dans un quartier effrayant. Ils toquèrent chez un sorcier et dirent : « Des bonbons ou un sort !! ». Le sorcier ouvrit la porte et leur dit : « Entrez ! Les bonbons sont à l’intérieur. ».
Les enfants entrèrent dans la maison et allèrent dans la cuisine et, au bout d’un moment, ils entendirent la porte se fermer à clé. Ils allèrent voir et le sorcier leur dit : « Vous êtes enfermés chez moi et vous allez faire tout ce que je vous dis. ».
Les enfant eurent peur et suivirent le sorcier qui les emmena dans une chambre étroite et sombre. La nuit tomba. Les enfants allèrent devant la porte et essayèrent de l’ouvrir mais le sorcier le vit. Il les enferma donc dans la chambre à double tours et jeta la clé à la poubelle. Mais il y avait une fenêtre ! Ils l’ouvrirent et sautèrent mais la maison avait changé de place et les enfants ne savaient pas où ils étaient. Et le sorcier sortit de la maison, attrapa les enfants et les emmena dans la cuisine pour les manger. Pour les enfants, ce soir d’Halloween fut le pire, alors que pour le sorcier ce fut le meilleur.
Tess (CM2) et Léa (6ème6)

Une Journée terrifiante
Il était une fois, dans une classe de CM2, une maîtresse qui enseignait les fractions à ses élèves. Dans cette classe, il y avait vingt-cinq élèves. Ils étaient tous très intelligents. Cette maîtresse était gentille, jolie et patiente avec sa classe. Les élèves étaient passionnés par ce qu’elle leur racontait.
Par une journée pluvieuse et orageuse, les élèves de CM2 finissaient leur évaluation sur les fractions, tandis que leur maîtresse corrigeait leurs cahiers de français. Soudain, un éclair surgit et fit sursauter toute la classe. Tout à coup, une cruelle sorcière au nez crochu, aux cheveux gris et aux vêtements noirs troués entra dans la classe. La maîtresse terrifiée s’écria:
-Qui êtes-vous étrangère?
-Je suis la cruelle sorcière qui vient chercher mon repas de ce soir !
-Mais, mais quel repas venez-vous chercher? répliqua la maîtresse.
-Je viens chercher vos délicieux élèves, répondit la sorcière.
Soudain, un élève chuchota discrètement à l’oreille de la maîtresse, qu’il avait une potion pour faire fondre les méchantes sorcières comme celle-ci. La maîtresse lui dit alors qu’il fallait vite la faire disparaître, avant qu’il ne soit trop tard. L’élève sauta sur la sorcière et vida son flacon de potion sur elle.
L’effet qui devait arriver arriva, la sorcière fondit. Tous les élèves étaient soulagés de savoir qu’enfin ils pouvaient rentrer chez eux tranquillement. La sonnerie retentit et tous les élèves sortirent, ainsi que la maîtresse, également soulagée.
Sandès (CM2), Aliya et Pauline (6ème6)