CollègeLecture-Ecriture

Poèmes sur la mer par les 6èmes 5

La mer

 Elle entoure la célèbre Grèce

Les marins qu’elle berce

La mer est calme ou agitée

Elle fait tout tournoyer

 

Les sirènes dansent et chantent

Et elles nous hantent

Grâce à elle, on se rappelle

De cette grotte éternelle

Où elle nous emmène

Et qu’elle nous aime

 

 

Le chant des sirènes

Il faut toujours être prudent.

Il ne faut pas écouter certains chants.

Les sirènes sont invisibles.

Elles sont imprévisibles.

Leur chant n’est pas réel.

Elles sont immortelles.

Elles font couler de nombreux navires.

Et cela les fait rire.

La mer est leur univers.

Les rochers qui les entourent

Sont pour elles leur maison.

Elles ont d’étranges habitations.

Les algues sont pour elles

Dans les profondeurs des ailes.

Elles mangent des humains.

Cela convient à leur faim.

C’est la fin pour les marins !

 

 La mer

Les pirates ont un bateau.

Nous, on a un gros paquebot !

Ils surveillent sur leur mât

Avant d’attaquer avec fracas.

Ils sont intéressés par l’or

Pour fabriquer des trésors.

Ils nous ont pris en otage.

Heureusement, on a pris nos bagages.

On n’a pas peur

Mais eux ils pleurent.

 

 

 

  La mer

C’est une étendue bleue

Qui brille de mille feux

Comme de grands yeux bleus

Les marins y sont heureux

 

Elle attire les vacanciers

Pour chaque été et chaque année

On peut y voir des voiles

Que des peintres mettent sur leurs toiles

 

Ses vagues bercent les nageurs

Et enchantent les promeneurs

 

Ses couleurs sont toujours bleutées

Et font toujours rêver

 

 La mer

C’est la mer Méditerranée

On y aime bien naviguer

Mais ce qu’on aime c’est pêcher

Qu’est-ce que c’est bon les rougets

Il ne faut pas confondre les marées

Avec les plages de la Méditerranée

En mer, il y a des poissons en profusion

Mais vous n’avez pas encore vu les thons

On va vous jeter par-dessus le pont

Mais avant on va pêcher au harpon

Sur le Mercury tu n’es pas prêt de manger du curry

On n’a pas le temps de calculer Pi.

  

 

Les îles de la mer

 

A l’horizon on voit des îles.

Elles sont paisibles et tranquilles.

Les coquillages sont sur la plage.

Cela ferait de belles images.

 

Nous pouvons tous y accoster.

Les cocotiers sont par milliers.

Les plages ont le sable doré.

Les paysages nous font rêver.

  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.