Lecture-Ecriture

L’œil du cyclope

Il était une fois dans un Royaume Varois, un matin comme les autres ou presque où l’empereur Corentin se leva de son lit et alla voir à la fenêtre le temps. Et haaaaaaa, il vit une énorme bulle de verre tout autour du Royaume. En tant qu’empereur il devait trouver un moyen de l’enlever. En regardant le dôme, il vit un petit parachute rouge en train d’atterrir dans le pré de son palais. Accrochée, il y avait une petite boîte en fer. Il descendit vite la chercher et l’ouvrit. Dans cette boite, il y avait marqué très proprement au stylo plume mais avec plein de fautes d’orthographe 
« Alé au grot de ciclope est pren sont eil (il ouvrira le dôme). »
Il se dépêcha d’y aller pour aller tuer le cyclope. Il le réveilla en criant « debout grosse bête ». Il se réveilla en poussant un cri qui ressemblait à « heeeabiiiiiiiiiitaaaaahd !!!!!!!!!! ».
Il attrapa l’empereur Corentin et l’étrangla avec une de ses tentacules. L’empereur mourut sur le coup. Avant de mourir, il vit une lumière très très très puissante. La fée Loïs ! Elle avait le pouvoir de ressusciter les vraies personnes.
D’un claquement de doigt, la fée le ranima, l’empereur qui se leva, attrapa son épée et schlak trancha la tête du cyclope. Il lui arracha l’œil à mains nues. (avant le combat il avait remarqué dans le dôme une petite trappe avec un avec un œil dessiné) Il se dépêcha de le mettre dans la trappe et le dôme explosa.
Ça faisait du bien de respirer du bon air frais !!!!

FIN

Loïs, Corentin et Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.