Lecture-Ecriture

Paul, Gallad, Hugo

Personnages imposés : une maîtresse d’école, une sorcière

Il était une fois une maîtresse d’école qui enseignait bien toutes les matières, surtout le français. Elle était gentille. Le soir, quand elle rentrait, elle corrigeait les copies des élèves, les évaluations, les fiches de lecture… Les élèves l’adoraient, ils ne se plaignaient pas. Des fois, elle s’énervait un peu vite et leur mettait des punitions.
Soudain, une sorcière rentra dans la classe et quitta la salle avec la maîtresse en otage sur son balai magique. Elle arriva chez elle et l’enferma dans une cage en fer toute petite. Une semaine plus tard, la sorcière retourna voir la maîtresse au sous-sol. Elle avait préparé un chaudron et mangea la maîtresse. Elle se déguisa et essaya de comprendre et d’apprendre le français. Dix sept ans plus tard, la sorcière devint professeur de français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.